LA FAMILLE VINCENTIENNE

FSCAICAMMCMFDCJMVMISEVISSVP
FSC – Qu’est-ce que c’est ?

La Fédération des Sœurs de la Charité est une organisation née dans la Grande Famille Vincentienne et formée de treize congrégations catholiques féminines (environ 2700 sœurs) qui se réclament de l’héritage spirituel de saint Vincent de Paul et de sainte Louise de Marillac pour servir, dans 26 pays, les pauvres, « nos seigneurs et nos maîtres ».

cm
Cette fédération a été fondée en 1966 aux Etats-Unis pour appuyer la canonisation de Mère Elizabeth Séton. Après la réussite de cette collaboration (il faut préciser entre qui et qui), la fédération a commencé à préparer des projets missionnaires fidèles au charisme. Elle a pour objectif celui de répondre aux cris des pauvres et des marginaux.
Une rencontre annuelle regroupe tous les membres de la FSC dans le but de préparer des stratégies relatives à la justice sociale et au développement humain, des stratégies qui se veulent modernes, ciblées et efficaces.
Les membres

La fédération des Sœurs de la Charité comprend les Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul (France, Halifax, Canada, Los Altos Hills), les Sœurs de la Charité de New York, les Sœurs de la Charité de Leavenworth (Kansas), les Sœurs de la Charité de Nazareth (Kentucky), les Sœurs de la Charité de Séton Hill (Pennsylvanie), les Sœurs de la Charité de Notre-Dame de Miséricorde (Caroline du Sud), les Sœurs de la Charité de l’Immaculée Conception (Nouveau-Brunswick, Canada), les Sœurs de Sainte-Marthe (Antigonish, Canada), les Religieuses de Notre-Dame du Sacré Cœur (Dieppe, Nouveau-Brunswick, Canada), les Sœurs de la Charité de Cincinnati et les Sœurs de la Charité de Sainte Elizabeth.

 

aic aic
Qui sommes-nous ?
Un réseau international de plus de 150.000 volontaires, essentiellement féminines, 53 associations présentes en Afrique, Amérique Latine, Asie, Europe, USA, Organisées autour d‘équipes locales de volontaires, qui mettent en place des projets de proximité.
Une des plus anciennes associations de volontaires, fondée en 1617 par St. Vincent de Paul, précurseur de l’aide humanitaire.Que faisons-nous ?

  • Présentes sur le terrain, les équipes sont exclusivement formées de volontaires locales répondant aux besoins exprimés sur place par les démunis.
    Ces équipes:
  • Initient des projets inscrits dans la réalité locale permettant aux plus démunis d’élaborer et de mettre en œuvre des projets les concernant.
  • Sensibilisent l’opinion aux problèmes grandissants de l’exclusion sociale, en interpellant les instances internationales civiles et ecclésiales sur les violations des droits humains, les problèmes des exclus, des femmes et de la famille dans la société d’aujourd’hui.
  • Forment les volontaires de façon permanente pour développer leurs compétences en insistant sur :
      la multidimensionalité des causes et des effets de la pauvreté,
      la participation et l’empowerment des bénéficiaires,
      le partenariat, la coresponsabilité sociale et le travail en réseau.
aic
amm
Le 27 novembre 1830, Catherine Labouré reçoit une double mission de la Vierge Marie :
1.- Une médaille devait être frappée en son honneur, et

2.- Catherine devait promouvoir des groupes de jeunes qui porteraient sur eux la médaille et serviraient les pauvres.

amm

Les membres de l’AMM auront à cœur de :

– faire connaître le message de l’Amour de Dieu

– prier la Vierge Immaculée

– prier les uns pour les autres

– participer à la vie de l’Eglise

amm

L’Association de la Médaille Miraculeuse (AMM), de par ses origines, est liée au charisme et à la spiritualité de saint VINCENT DE PAUL. C’est pourquoi elle agit avec la Congrégation de la Mission (C.M.) et la Compagnie des Filles de la Charité (F. d. l. C.) , ainsi qu’avec les autres «branches» de la Famille Vincentienne.

La Congrégation de la Mission (plus connue comme frères et prêtres Lazaristes) est une communauté de prêtres catholiques fondée par Saint Vincent de Paul le 25 Janvier 1625 pour l’évangélisation des pauvres et la formation du clergé. Nous sommes environ 4000 dans le monde et nous servons le Christ parmi les pauvres et les marginalisés dans 86 pays. cm
Ou sommes-nous ?
cm
Notre Spiritualité
Nous sommes des prêtres et frère qui…

  • Croient dans la Divine Providence
  • S’efforcent d’être Contemplatifs dans l’Action.
  • Vivent « l’option Préférentielle pour les pauvres »
  • Pratiquent de la Réflexion Apostolique

Croient que les Pauvres sont nos Maîtres

Nous avons une Présence séculière au cœur du monde. Notre Charisme est porté dans des associations de laïcs (SSVP, AMM, JMV, AIC, MISEVI). cm

FILLES DE LA CHARITE

QUI SONT-ELLES ?

cm

La « Compagnie des Filles de la Charité
de Saint Vincent de Paul,
Servantes des Pauvres »
fondée par Vincent de Paul
et Louise de Marillac
est une communauté internationale

Les Filles de la Charité, sont appelées à servir Jésus Christ dans la personne des pauvres et des marginalisés, avec un esprit d’humilité, de simplicité et de charité. Poussées par l’amour du Christ et soutenues par une profonde vie de prière, elles vivent en communauté de vie fraternelle, pour une mission commune de service, service qui s’adresse à la personne dans toutes ses dimensions humaines et spirituelles …

Reconnue dans l’Eglise comme société de vie apostolique, la Compagnie est actuellement présente en 93 pays, sur les cinq continents.
Elles vivent et servent dans des lieux de priorité sociale : hôpitaux, maisons d’enfants à caractère social, écoles, accueils de jour pour les sans-domiciles, personnes souffrant de dépendances ou de handicaps. Enfin, partout où un besoin se présente et où elles peuvent apporter aide et soutien, elles sont disponibles et prêtes à servir, selon leurs forces et leurs possibilités, en collaboration avec d’autres forces vives de l’Eglise et divers organismes et Associations.

LEUR MISSION
A la suite du chemin de Jésus et à l’exemple de Saint Vincent de Paul et de Sainte Louise de Marillac, les Filles de la Charité proclament l’évangile en se mettant au service de ceux qui sont pauvres. Depuis le début de la Compagnie, les Filles de la Charité se rendent disponibles en tous lieux et à toute pauvreté car elles savent que « Dieu les attend en ceux qui souffrent » (constitutions 7 b).
cm

Les besoins des peuples évoluent au rythme des changements et des développements des sociétés. Ainsi, « par leurs frères et sœurs souffrants, par les signes des temps, et par l’Eglise » (constitutions 11a) la Compagnie discerne les appels du Christ. C’est pourquoi les missions dans lesquelles s’engagent les Filles de la Charité changent et s’adaptent constamment.

Voici quelques missions dans lesquelles elles sont engagées :

OÙ SONT-ELLES ?
cm
cm
cm
MISEVI – Qu’est-ce que c’est ?

MISEVI c’est l’Association « benjamine » de la Famille Vincentienne ; la plus récente, mais aussi la plus petite, elle en est encore à ses premiers pas.

cm
Les membres

MISEVI est une Association Internationale Vincentienne érigée canoniquement comme Association Publique de Fidèles avec une personnalité juridique autonome entière, qui cherche à développer une présence organisée des laïcs dans les tâches missionnaires « Ad Gentes » de l’Église, surtout dans les missions où se trouve la Famille Vincentienne. MISEVI contient des jeunes, centrés sur Jésus Christ, et qui ont fait le choix de la mission parmi les plus pauvres, à partir de l’insertion dans la communauté et avec un projet personnel défini.

 

L’identité
MISEVI est ouverte à tous les laïcs vincentiens pour vivre à fond la spécificité du missionnaire à partir de son propre charisme, et qu’elle veut leur donner l’occasion de grandir dans la dimension missionnaire, sans annuler l’appartenance à l’Association vincentienne d’origine.
En tenant compte de cette caractéristique spéciale, pour l’appartenance à MISEVI, on a établi quatre sortes de membres :

  • Les membres de plein droit :des laïcs vincentiens qui ont passé 2 années ou plus dans la mission, qui renouvellent leur engagement d’appartenance à l’Association tous les 3 ans.
  • Les membres honoraires :ex-membres de plein droit qui depuis plus de 5 ans ne se sont pas réincorporés à la mission et qui soutiennent MISEVI dans leur situation actuelle.
  • Les membres en formation :des jeunes ou des adultes de différentes Associations vincentiennes qui se préparent à être envoyés ou bien qui, dans leurs premières années de présence en mission veulent connaître MISEVI pour en faire partie.
  • Les membres collaborateurs :tous ceux qui désirent coopérer avec MISEVI par des engagements concrets de prière, de service, d’apport économique, etc…
cm
La Société de Saint-Vincent-de-Paul est un réseau de charité de proximité, au service des personnes seules ou démunies. Présents dans 150 pays, ses 800.000 bénévoles agissent en équipes fraternelles, appelées « Conférences de charité », et initient des actions locales ciblées.
L’association est placée sous le patronage de saint Vincent de Paul et les bénévoles agissent dans l’esprit de la spiritualité vincentienne.
cm
La SSVP est née d’un défi. Confrontés au climat antichrétien qui règne sur les bancs de l’université dans les années 1830, quelques étudiants de la Sorbonne s’engagent à répondre aux critiques en montrant que leur foi est agissante. Ils se mettent au service des plus pauvres tout en poursuivant leur vie d’étudiant. Leur action est simple : ils pratiquent la visite à domicile dans les quartiers pauvres de Paris, suivant l’exemple de Sœur Rosalie Rendu (Fille de la Charité de Saint Vincent de Paul). Le leader de ce groupe est Frédéric Ozanam.
cm
Frédéric est déclaré bienheureux en 1997.

Au Liban, la Société compte environs 45 conférences, qui travaillent dans le même esprit vincentien : enserrer la misère et aimer son prochain, en lui sauvegardant sa dignité !

Au Collège Saint Joseph d’Antoura, vingt professeurs, membres de la SSVP, se réunissent régulièrement et s’entraident pour subvenir aux besoins des plus démunis.

cm